Dans chaque page du site en cliquant sur ce logo on revient à la page d'Accueil.

à la Grange aux Dîmes

Lumières & ténèbres
13/17 juillet 2019

Mythes, légendes & réalités
14/18 août 2019

STAGE DE CINQ JOURS
INDIQUEZ LE NOM DU STAGE

Lieu : La grange aux dîmes à 70 km de Paris.
Horaires : de 10h à 17h, déjeuner sur place.

Stage de 5 jours : 300€
Participation repas : 16€ /repas. (80€ pour 5 jours)
Coût à régler avant le début du stage.

 

Hébergements : cliquer ici

 

Les séances d’écriture ont lieu dans la maison des artistes. L’hébergement se fait selon le désir des participants et à leurs frais dans les gîtes, chambres d’hôtes ou hôtels à proximité.

Pour les personnes qui viennent en transports en commun (RER E ou SNCF Transilien : Tournan-en-Brie) il est possible de se grouper pour prendre un taxi. Nous mettrons en relation les personnes qui le demandent, ainsi que pour les possibilités de covoiturage.

Le mieux reste de venir en voiture pour profiter des alentours et de liberté de mouvement.

Les repas de midi pris en groupe (je demande une participation de 16€ par personne et par repas) sont généralement très appréciés des stagiaires, avec régulièrement les produits frais de la ferme*.

Lumières & ténèbres
13 au 17 juillet 2019

© EB

Nous ouvrirons les stages de l'été par le travail autour de la lumière, que ce soit celle des peintres, des photographes, mais aussi celle des êtres, des idées, du sens ; lumières réelles ou métaphoriques. Elles s'accompagnent d'ombres avec quoi le contraste se joue.

La lumière des saisons (qui est aussi le titre d'un beau livre de Charles Juliet) a toujours été pour moi celle d'une écriture, changeante et invariable, une écriture sur le corps et sur le paysage, où quelque chose de la quiddité de l'existence se joue, transperçant et forant le temps dans son épaisseur.

 

La lumière s'apprend autant que les ténèbres ; j'ai aimé des lieux, des paysages, des êtres aussi, pour leur lumière. J'ai aimé la lumière dorée du Sud-Ouest : je m'y suis senti chez moi, en une terre habitable, qui me ressemblait et me constituait, alors que mon enfance se partageait entre la grisaille de la région parisienne et les vents fous sur les champs de lavande de la Drôme. La lumière du Sud-Ouest m'apaisait, me ramenait aux enchantements, aux forêts d'or et de secrets.

Autrefois, à Aix en Provence, je conçus la durée et la vie en observant les feuilles d'un tilleul en automne, du haut de mon cinquième étage. La lumière orange et dorée des feuilles, qu'accompagnait un soleil rasant sous un ciel sans nuages ni limites.

J'ai rencontré des êtres lumineux, rares et subtils, rieurs et paisibles ; la vie s'en nourrit, s'en éclaire, s'y réchauffe.

 

J'aimais aussi la ténèbre, en tant que singulière et amie, protectrice souvent de mon art ; les ténèbres, plus inquiétantes, et l'ombre, la nuit, les souterrains et les grottes, et parfois les épisodes plus sombres de l'expérience humaine. Les ténèbres dans lesquelles naissent les peurs et les désirs, les personnages magnifiques ou terrifiants, secrets ou magiques, imaginaires ou réels.

 

C'est sur ces thèmes que nous travaillerons, en prenant assise sur ce que les écrivains et les poètes ont pu en explorer, recherchant la façon dont le contraste, la luminosité, la qualité de la lumière ou de l'ombre joue sur le récit, le texte ou le poème.

Mythes, légendes

& réalités
14 au 18 août 2019

Nous sommes parcourus de mythes, de légendes, qui se mélangent et s'arrangent parfois avec la réalité, ou qui s'en dégagent. Ils sont ce qui structure en grande partie notre culture, nos récits, nos romans, et les représentations imagées et fictionnelles de nos structures intérieures, secrètes ou apparentes.

 

Les mythes sont immédiatement reconnaissables par leur caractère particulier, récits anciens à versions souvent multiples, concernant des dieux ou des héros, dotés d'une certaine intemporalité et d'un ancrage très prononcé dans la culture dont ils émanent et forment les fondations. La mythologie grecque ou la mythologie celte signent des cultures bien différentes, les sagas nordiques et les récits amérindiens racontent des visions du monde qui ont chacune leur saveur singulière.

Ce que le mythe porte en lui, c'est bien la structure du récit, utilisable infiniment ou indéfiniment comme ossature de nos romans, nouvelles, sagas etc., les ressorts et les personnages trouvant à être transposés dans tel ou tel univers, soit absolument moderne, soit ancien, fictif ou réel. Ces structures et ces récits, repris de façons littérales ou masquées, sont très présents dans la littérature et le cinéma, de James Joyce à Game of Thrones, en passant par Jean Cocteau, Henry Bauchau, Michel Tournier...

 

Nous trouverons à écrire à partir de mythes de différentes cultures qui sont parvenus jusqu'à nous, mais aussi à partir de légendes qui, elles, trouvent souvent leurs origines dans une réalité moins lointaine, ou Histoire, fiction et réel se mêlent, qu'il y ait ou non un aspect magique ou divin dans le récit.

 

Minotaure, sphinge, héros, animaux fantastiques, légendes urbaines, modernes, mythes antiques et contemporains, Médée, Wotan, et quelques autres plus proches ou plus lointain nous accompagneront dans l'écriture de cet été.

* Nous nous occupons des repas par commodité et pour le plaisir des stagiaires, sur la base d'une mise en commun des sommes versées à ce titre, les courses étant faites et commandées avant le stage et complétées au besoin pendant. Nous nous fournissons en partie dans une ferme proche, mais les autres produits viennent des magasins et marchés habituels à proximité. Nous nous occupons également de l'intendance pour rendre le stage agréable à tous, mais nous ne nous rémunérons pas sur l'ensemble de ce travail. Nous vous remercions de l'apprécier.

Atelier d'écriture Emmanuel Bing.