  +33 (1) 45 79 63 26

Dans chaque page du site en cliquant sur ce logo on revient à la page d'Accueil. Logo Atelier d'écriture Emmanuel Bing.

saison 2018/2019

15/16 juin 2019

Frères & sœurs

 

Nous travaillerons au cours de ce WE sur les rapports entre frères, sœurs, fratries diverses et plus ou moins nombreuses, que ce soit dans le roman ou les traces laissées par les personnages eux-mêmes, Van Gogh, Stanislas Joyce... Les personnages de frères et sœurs, qu'ils soient fusionnels ou ennemis, sont souvent un ressort extrêmement efficace du roman.

29/30 juin 2019

Nuits & jours

 

Souvent les écrivains sont des oiseaux de nuit, comme je le suis. Écrire la nuit, quand peuvent naître des ombres des personnages extraordinaires, magnifiques ou terrifiants, écrire le jour où la lumière apaise, où parfois aussi elle éclaire crûment des scènes terribles ou merveilleuses ; quelles sortes de nuits, quelles sortes de jours ?

Vous pouvez vous inscrire directement aux stages et WE en payant avec votre carte bleue avec le système sécurisé PayPal. Indiquez votre choix dans la case ci-contre, puis cliquez sur le bouton Acheter et laissez-vous guider par les instructions de PayPal.

Lieu : 5 rue Tiphaine, Paris 15e.
M° La Motte-Piquet-Grenelle.
Horaires :

Le samedi de 14h à 20h
Le dimanche de 10h à 17h
Coût : 120 €, à régler avant le début du WE.

Indiquez le nom du WE :

Vous pouvez vous inscrire directement aux stages et WE en payant avec votre carte bleue avec le système sécurisé PayPal. Indiquez votre choix dans la case ci-contre, puis cliquez sur le bouton Acheter et laissez-vous guider par les instructions de PayPal.

 

Les tarifs ont été modifiés pour la saison 2019/2020. Merci d'utiliser le module PayPal ci-dessous pour vous inscrire à un WE de cette saison.

 

Lieu : 5 rue Tiphaine, Paris 15e.
M° La Motte-Piquet-Grenelle.
Horaires :

Le samedi de 14h à 20h
Le dimanche de 10h à 17h
Coût : 130 €, à régler avant le début du WE.

Type d'atelier
Indiquez le nom du WE :

saison 2019/2020

7/8 septembre 2019

Travaux d'approche

 

Pour ce premier WE de la saison nous allons, en reprenant ainsi le titre de Michel Butor, entamer quelques travaux d'approche de la littérature et de l'écriture, en se posant la question du genre littéraire et de son dépassement possible, et en tentant pour chacun de déterminer ce qu'il en serait de sa propre voie, ses propres pistes d'écriture.

21/22 septembre 2019

Écriture de la mémoire

 

On découvre toujours combien les souvenirs se reconstruisent au fur et à mesure qu'on les raconte ou qu'on les écrit. Telle scène vécue par tel autre n'a plus du tout le même sens, le même impact que pour soi. Tirer le fil de la mémoire est souvent l'occasion de redécouvrir des réalités, des faits, des sentiments et des sensations enfouies, de ramener au jour de moments et des événements qui ont chacun leur couleur et leur charme propre, et qui ont teinté parfois durablement notre vie et notre histoire.

19/20 octobre 2019

Le sujet du livre

 

Qui est, ou quel est le sujet du livre que l'on écrit. Il arrive qu'il y ait une incertitude sur ce qui fonde le roman en cours, que l'on ait l'impression de se disperser et de suivre trop de pistes, trop de digressions. Il est intéressant dès lors de tenter de poser véritablement le sujet, et de le travailler au même titre que d'autres éléments constitutifs de l'acte d'écrire, comme un des composants essentiels de la création littéraire.

16/17 novembre 2019

Le quotidien

 

Certaines révolutions dans la littérature se sont attachées à l'écriture du quotidien. C'est un élément devenu tout à fait essentiel dans le travail de nombreux romanciers. Or on se demande souvent si certaines choses ne sont pas trop banales, si l'on ne risque pas d'ennuyer le lecteur, si elles ne sont pas trop autocentrées. Nous tenterons de répondre à ces questions et de voir comment une écriture du quotidien peut nourrir le roman.

7/8 décembre 2019

Biographies imaginaires

 

Le visage de quelqu'un d'inconnu, rencontré par hasard, dans le flux d'une foule, l'apparence d'une silhouette, le moindre détail peut raviver tout à la fois le souvenir et l'imaginaire, à partir de quoi nous pouvons engager le récit d'une biographie dont les détours pourraient être celui du roman de la vie réelle. De nombreux écrivains ont inventé des personnages imaginaires, donnés comme réels, Giono, Pessoa, Max Aub, Perec... Ces personnages imaginaires construits comme réels disent peut-être bien autre chose que le roman.

4/5 janvier 2020

Le personnage

 

Nous nous intéresserons cette fois, dans la construction du personnage, à ce qu'il en est de son désir profond, à ce qui le fait se mouvoir dans l'existence, à ce qui le freine également. Quels sont ses conflits intérieurs ? Qu'est-ce qui, dans son passé, pourrait être le signe à l'origine de sa personnalité ? Quelles sont les scènes essentielles de son histoire ? Comment et contre quoi s'est-il construit ? Un personnage ne doit-il pas être suffisamment doué de vie afin qu'il influence le déroulement du livre à venir ?...

18/19 janvier 2020

Dialogues du roman

 

C'est Nathalie Sarraute qui parlait de la douleur du dialogue. Pour certains auteurs le dialogue vient facilement, alors que pour d'autres c'est le moment le plus difficile de l'écriture. Comment faire pour rendre un dialogue tout à la fois réaliste, intéressant, écrit... Faut-il répondre à l'injonction du "faire vivant" ? Faut-il calquer la réalité ?

Chacun répondra pour lui-même à ces questions en explorant les pistes ouvertes par l'atelier.

15/16 février 2020

Ruses

 

Il est des personnages particuliers dont la caractéristique essentielle semble être l'usage de la ruse, l'attitude fourbe, le profil tout à la fois séducteur et malin. Ces personnages fascinent et terrifient à la fois, sortes de Machiavels qui ont construit leur existence autour de leur propre plaisir, réifiant l'autre, le manipulant sans souci du mal causé ou des crimes perpétrés. De Barbe Bleue à Hannibal Lecter ces personnages ne lassent pas de fasciner.

21/22 mars 2020

La rencontre

 

De la rencontre on peut faire le point de départ, le centre, ou la fin d'un récit. Elle est toujours le moment du voilement et du dévoilement, elle met en jeu l'être même, le choix, celui de s'ouvrir et de prendre le risque de l'autre, le risque d'être entamé, séduit ou abîmé par l'autre ; il y a, enfin, de bonnes et de mauvaises rencontres, et parfois une belle rencontre peut bien mal finir, ou inversement.

18/19 avril 2020

Le nœud du récit

 

Il s'agit pour le romancier d'effectuer un nouage dans le récit, qui permettra de mettre en place le contenu de l'intrigue principale, ce que, sans le savoir tout à fait, le lecteur, comme le ferait un détective, se met à chercher dès le début du livre. Ce nouage entre différents fils du récit se serre autour d'un vide qui appelle à être comblé, à être entendu et compris, dénouement ou résolution du texte. Nous travaillerons à l'établissement d'un tel nœud et à sa place dans le récit.

16/17 mai 2020

Liens et déliaisons

 

"Vous mariez pas les filles, vous mariez pas !" Voilà ce que chantait Michelle Arnaud dans les années soixante, avec une certaine ironie. Il s'agira pour nous d'explorer au cours de ce WE les différents liens qui attachent un personnage à un autre, de la dépendance affective à l'indifférence feinte ou réelle, nous réfléchirons à la façon dont un lien peut être ou non nocif, toxique pour un personnage, ou tout au contraire positif et heureux ; et nous verrons ce qu'il en est des aliénations, et des déliaisons heureuses ou malheureuses.

7/8 juin 2020

Habiter le monde

 

Il est bien des façons d'habiter le monde, en y étant immobile ou en le parcourant, des façons de le vivre et de le transformer, des façons de fuir la violence, la guerre, ou de s'y enfoncer. Écrire sur la façon dont on peut habiter le monde, c'est écrire sur le contemporain et l'universel, sur la question des enjeux culturels des individus et des peuples, sur la capacité à vivre et la nécessité des migrations, sur la rencontre ou le défi, sur la confiance ou la méfiance en ce qui accompagne l'autre dans son étrangeté.

27/28 juin 2020

Histoires d'amour

 

Si les histoires d'amour finissent mal en général, c'est peut-être parce que l'on en fait tout une histoire. J'ai entendu un jour Jane Birkin parler de l'amour, en disant que comme c'était ce que l'on voulait le plus dans la vie, c'était normal qu'on le paye cher. L'un des avantages de la littérature est cette possibilité que nous avons de vivre dans l'imaginaire, et d'en laisser trace, des histoires d'amour que l'on n'a pas vécu dans la réalité, tout comme la possibilité d'écrire et laisser une trace des histoires réelles et essentielles de notre vie.

5/6 septembre 2020

Mythes

 

Le mythe est différent du conte ou de la légende en ce qu'il reprend nos fonctionnements particuliers dans des structures où l'on reconnaît leur essence fondamentale ; ainsi en est-il des mythes des origines, de la mythologie grecque, mais aussi des autres qui nous sont parvenues sous une forme ou une autre, Kalevala, livre des morts, inscriptions antiques cunéiformes. Je propose d'explorer dans ce WE qui ouvre la nouvelle saison 2020/2021 quelques uns de ces mythes tirés de différentes cultures.

19/20 septembre 2020

Vérités et mensonges

 

Lacan disait : "je dis toujours la vérité", et puis il affirmait qu'on ne peut que la mi-dire. Ainsi, ce qu'on dit ment. Pour autant, sortant nue, à moitié masquée par la ténèbre du puits, la vérité est en quelque sorte la balise, le repère le plus sûr du récit, quand bien même on ne la maîtrise pas ou l'on n'y accède que difficilement. L'injonction à "mentir vrai" d'Aragon est en ce sens bien trompeuse. Nous verrons comment nous situer dans le récit par rapport à ces deux pôles pas si opposés peut-être, si la vérité a la structure de la fiction.

le premier atelier

bibliographie

Emmanuel Bing anime des ateliers d'écriture depuis 1979. Pour en savoir plus, consulter les historiques...

 

Le manuscrit de la mère morte

Bécassine et l'écriture automatique

Emmanuel Bing - éd. Nadeau - 2009

Emmanuel Bing - LGAD - 2004

Atelier créé dans la continuité du travail d'Élisabeth Bing (1934 - 2017).

Élisabeth Bing ® est une marque enregistrée.

Nous suivre

 N°SIRET 438 083 958 00027 - APE : 8552Z – Enseignement culturel

Pour plus de détails sur les inscriptions voir le cadre et les tarifs.

mots clefs

texte

livre

écriture

atelier

roman

littérature

page

Un atelier d'écriture authentique,

exigeant et haut de gamme.

s'inscrire à un atelier

Atelier d'écriture Emmanuel Bing.

nous contacter

• 5 rue Tiphaine - 75015 - PARIS

 

• La Grange aux Dîmes

1 rue du 11 novembre

 77540 - VOINSLES

Nous appeler

+33 (1) 45 79 63 26

Horaires

Lun - Jeu : 14:00 - 22:30

© 2018-2019 - Emmanuel Bing